PortailS'enregistrerConnexionAccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupes

Partagez | 
 

 65 - Gouffre des Charentais - 28/11/2015 - 5 pers - TPST 15h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP CASSOU
Membre confirmé
Membre confirmé


Nombre de messages : 64
Age : 47
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: 65 - Gouffre des Charentais - 28/11/2015 - 5 pers - TPST 15h   01.12.15 13:28

28/11/2015: Gouffre des Charentais

BONNAVE Olivier
CASSOU Dominique
CASSOU Jean-Pierre
LABBÉ Solange
ZIBROWIUS Sylvain

Objectif: Topographie du Réseau de l'Absent et poursuite de l'exploration

Cette sortie a suivi une période de très fortes pluies et c'est dans une ambiance humide que nous nous dirigeons vers le nouveau réseau qui est en fait l'amont de l'affluent qui dessert aussi le réseau des Miros, que les Bordelais ont visité.

Les étroitures qui défendent le nouveau réseau, que j'appréhende depuis un bon moment, ne sont que des simples formalités et nous arrivons sur zone.
Passablement trempé, je sors la burkanette pour la pause repas et la configuration de la séance topo STS44: démarrage du terminal de terrain et du DistoX. Cà va être l'occasion de tester un terminal de saisie durci, acheté d'occasion.

La morphologie du réseau est identique à celle des Miros, ce qui signifie qu'il va falloir faire des visées rayonnantes et que la notion de 'scrap' va être massivement utilisée pour le dessin.

La première série d'une centaine de mètres est topographiée sans problèmes, et le plan s'affiche sur mon PDA. Le carnet est bien sûr renseigné.

Un essai de réinitialisation complète du PDA et du DistoX est effectué et j'ai toutes les peines du monde à réapparier les deux appareils. Ce n'est qu'à la 17e tentative que les instruments arrivent enfin à communiquer. Le Bluetooth, c'est franchement de la merde, et le concepteur de cet excellent instrument qu'est le DistoX doit absolument chercher une autre solution pour la transmission de données. Parce qu'à -300 et dans l'inconfort des cavités, on a autre chose à faire qu'à résoudre des problèmes qui n'ont pas lieu d'être. Une technologie doit fonctionner du premier coup ou bien être abandonnée. Le Bluetooth existe depuis 20 ans.

Après avoir topographié tout ce qui ne nécessite pas d'escalades ni de désobstructions (et après avoir perdu le courant d'air), nous prenons le chemin du retour en topographiant la totalité du parcours entre le nouveau réseau et la rivière Casteret, ce qui lève aussi une incertitude quant au positionnement du départ du réseau des Miros. S'agissant d'une série unique, les mesures sont effectuées au DistoX en appliquant mon protocole (les données sont aussi consignées sur le carnet).

Cette séance topo montre une fois de plus que le carnet papier reste indispensable. La solution actuelle DistoX + PDA est insuffisamment fiable pour une utilisation seule. La limitation du DistoX2 à 1000 mesures est un très grave problème (le simple cheminement entre la salle du Dôme, située au départ du nouveau réseau, et la rivière Casteret comporte 260 mesures).

Il est pertinent de réfléchir à un cahier des charges pour une solution complète de recueil de données topo (instruments de mesure + terminal de saisie).

TPST 15h

Développement topo net: 206 m
Développement actuel du réseau: 13 210 m environ.

Voir aussi:
http://graslourdes.blog4ever.com/28112015-gouffre-des-charentais

et des photos d'O. Bonnave:
https://plus.google.com/+karsttrekexplo/posts/btCxqN8xqPi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
65 - Gouffre des Charentais - 28/11/2015 - 5 pers - TPST 15h
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [29-30 mai] slalom aurillac - pers (15)
» Tram 2 : objectif 2015
» [30 et 31 mai] slalom de pers (15)
» 2015 - [Infiniti] Q30/QX30
» 3D PERS EN GATINAIS 30 JANVIER 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GESA :: Les sorties :: Comptes rendus des sorties :: Sorties 2015-
Sauter vers: