PortailS'enregistrerConnexionAccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupes

Partagez | 
 

 Traversée TDV - Trou mile

Aller en bas 
AuteurMessage
Manu
Membre Expert
Membre Expert
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Traversée TDV - Trou mile   19.10.09 12:04

Pour la traversée dans ce sens nous sommes 3 : Erwan (qui va équiper pour la 1ière fois), Bernard et Manu
On doit rejoindre le groupe de Géraldine et des 2 Wills qui font Trou mile - TDV.

La 1ière moitié se passe très bien, jolies petits puits, équipement correct, Erwan s'en sort très bien. cheers

Puis on arrive sur un méandre, là Erwan trouve deux spits avec une faille dessous. Il équipe, commence à descendre puis on entend :
" Heu là ça coince un peu.... je crois pas que c'est par là !!!" lol!

Je vais voir un peu plus loin, et en effet il y a de nombreuses traces d'acéto au plafond et un bout de rubalise. On poursuit donc un P8, puis un P10 ou 15 ? Et on arrive sur un autre méandre qui devient vite très étroit....
A la limite du coincement nous faisons demi tour, pensant avoir raté une branche.
Après plusieurs tentatives, je trouve la continuité 8 à 10 m dessous le méandre en descendant dans la faille.
Là je prends la suite de l'équipement, il est 16h !!!
Beau puit, puis faille étroite, avec regards sur la salle du TDV 20m en dessous et équipement plus que light.
Enfin nous arrivons en fil d'araigné dans la salle : superbe

Là nous retrouvons nos 3 compères du club qui ont passé 4 h dans la rivière du mile.
Après discussions aucun des groupes n'est chaud pour revenir d'ou il vient.
Will nous prévient : "On a mis 4h, donc vous pour remonter c'est au moins 4 h et dans la flotte !"
On le prévient également : " C'est assez étroit, ça risque d'être physique pour Géraldine et Willfried !"

Bon les dés sont jettés, on mettra 3 h pour sortir. La rivière est vraiment superbe avec de belles couleurs et quelques escalades impressionnantes.

L'autre groupe mettra 6 h pour sortir, dans l'état qu'on imagine vers 23h30.

Très belle sortie dans son ensemble et comme dit Will : " Le TDV on le fait un fois.... pas deux !"

Manu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blandaca
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 41
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Raymonde La Coume 3 pers   19.10.09 19:29

A mon tour de faire le petit CR de mon équipe. Je suis donc partie pour apprendre à équiper, tel était le but de cette sortie. J'avais Fred L pour encadrant et Cachou comme supporter. cheers
Entrée du P29, pas très à l'aise il faut le dire, j'ai même tenté de refiler le bébé à Fred mais il n'a rien voulu entendre. No Tu as voulu le faire et bien tu y vas,voilà ce qu'il m'aurait dit et qu'il a dû me dire par ailleurs. Twisted Evil et oui un P29 plein gaz affraid suspendue sur mon pauvre amarrage je prie intérieurement pour que rien ne lâche à ce moment là. Toujours à redemander conseil à mon chef, ils sont bien fait mes noeuds, ça va? Tu es sûr? si ça ne va pas tu me le dis je refais. Mais Fred : non, non ça va, allez avance.
Descente du P29 avec une petite frayeur en court de chemin car je vois le bout de corde qui se balance au dessus du sol Suspect je crois que la corde ne touche pas, et Fred qui me dit de continuer à descendre et que je verrais en bas. Finalement il avait raison on touche le sol mais juste y a pas à dire.
On continue par le méandre, équipé de bout en bout et ensuite suivent les deux P10 confused Là j'avoue que je me suis plantée dans l'équipement et que j'ai choisi la facilité, passer dans la faille au lieu de me lancer dans le vide. Résultat un passage de noeud en court de route. Enfin bref la descente se poursuit et c'est Fred qui équipera le dernier P10 en plafond. Je le rejoins en bas complétement crevée, arrive Cachou qui a bataillé avec le passagede noeud (il faudra songer à faire un petit atelier passage de noeud, je crois que ça sera bénéfique à pas mal de monde hehehe)
Et là on décide de manger et de remonter car il est déjà 16h.
Donc entrés dans le trou à midi et sortis à 19h30 pour le dernier.
En passant nous nous sommes arrêtés au trou Mile afin de voir où en étaient nos compagnons et retour à la voiture où nous avons fini par faire un bon feu de bois en attendant la troisième équipe qui devait sortir du TDV.
Voili plutôt satisfaite de ma sortie où j'ai appris plein de choses. A refaire mais encore sur des petits trous What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred L
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire


Nombre de messages : 36
Age : 55
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Raymonde - toute la vérité   20.10.09 15:23

Ah cette Blandine, trop modeste.
Tu passes un peu vite sur l'équipement des mains courantes, notamment dans le méandre en oppo, avec les trucs qui coincent et l'appréhension de laisser filer et coincer le kit, et de dévisser dans le trou.
Tu y as mangé des Km de cordes et des amarrages, mais au moins c'était sécurisé et bien fait.

L'objectif est archi rempli : un festival de plaquettes vissées, noeuds en huit, noeuds Mickey, noeuds de jonction en milieu de puits.
Et le plus important : tu as commencé à démystifier l'histoire.
Parce qu'après, que le puits fasse 10 ou 100m, c'est toujours les mêmes noeuds et le même sens de vissage (bon, faut gérer un peu différemment la longueur des boucles) ; mais la différence n'est plus que dans la tête.

Et puis, c'est vrai que ce P29 d'entrée, plein gaz, c'était une belle ouverture ...
Le démarrage était un peu rigolo à observer : première plaquette vissée : "bon je mangerais bien un morceau moi. Cachou t'as du pain ?. Deuxième plaquette : "et si je mettais mes gants ?". Troisième plaquette : "je réajuste les Velcro de mes manches, je vérifie ma jugulaire, Cachou t'as pas faim ? Quatrième plaquette, ça se gâte, pas moyen de retarder encore, à part refaire un tour complet de la doline en main courante, il va bien falloir aller en atteindre un de ces spits plein vide : "Fred, si je prenais ceux-là ?". Non, non, ça c'est des spits de trouillard, il y en a deux magnifiques qui t'appellent en oppo grand écart pour un démarrage en oreille de Mickey .... "Ben mon bras est trop court ...". Allez, poignée longée, tu t'abandonnes et tu te penches franco. Superbe noeud. "Faut y aller ?" Ben oui. Ajustement des gants, vérification des Velcro, serrage de jugulaire (merde pourquoi j'ai pas d'acéto, j'aurais pu vérifier aussi le robinet et refaire le niveau d'eau).
Finalement belle descente, bien équipée (ah, y'avait des spits en route, fallait fractionner ? Ben non, ça ne frottait pas grâce au superbe départ).
Finalement la corde était assez longue ... je crois bien que ce sera la seule.

Pour la suite, tout a été trop court, et on a dû taper dans les cordes prévues pour le fond. Pas grave, on avait de la réserve, et on n'était pas vraiment partis pour aller au bout.
Mais franchement, la fiche d'équipement est à compléter : des mains courantes sont indispensables pour le commun des spéléos.
Là on y a laissé 40 m de corde.

Quant au premier P10, oui le cheminement choisi n'était pas l'idéal.
Il fallait, comme souvent, aller chercher les spits plus loin et plein gaz.
(main courante plus longue donc).
Mais bon, tu n'es pas la seule : c'est un peu naturel de vouloir équiper contre paroi, voire bien à l'abri entre deux parois ... d'ailleurs tes spits n'étaient pas arrivés là par hasard ...
Ensuite, confection et passage du noeud en milieu de corde. Indispensable de le maîtriser, surtout quand on équipe ... Mais pour tout le monde aussi. Pourquoi interrompre une sortie à cause d'une corde trop courte ?

Le dernier P10, c'était de la rigolade. Tu l'aurais équipé les doigts dans le nez. Mais l'estomac était vide, et l'adrénaline avait trop coulé (ça aussi ça fatigue bien ...).

L'essentiel était de te lancer, tu l'as fait, ça ne sera que plus facile la prochaine fois. Avec la pratique, on se libère, moins d'efforts parasites, moins de temps, moins de stations nuisibles dans le baudrier, ...

On a mis 1,5 heure pour remonter à trois ; je suis sûr que tu peux le ré-équiper en 1,5 heure également.

Il faut aussi souligner le stoïcisme de Cachou : patiente et répétant mentalement ses danses africaines, alors qu'elle se gelait le kiki.
Une bonne équipe quoi.

Et finalement, on a tous bien mangé avant de remonter tranquilles. ... Et nous on était à l'heure aux voitures ...

Un commentaire encore sur le départ du P37 que j'ai voulu repérer : ça craint un peu ! Le topo est bien vague, et je me suis baladé assez loin, quelques pas délicats et glissants, jusqu'au bord du vide (plein de traces, et des dépôts de chaux). Ce n'est qu'au retour que je me suis rendu compte que j'étais passé au dessus d'un départ direct et exposé ...
Le lendemain, quand nous sommes revenus pour déséquiper, Manu m'a montré où était le bon départ : assez tôt, en rive gauche, mais sous un bloc repéré d'une flèche noire (pas vue). Pas vu de spits non plus pour une vraie main courante sécurisée en amont.

Bref, une sortie à refaire absolument, maintenant qu'on sait quoi chercher.
On a perdu beaucoup de temps à trouver l'entrée du trou, à équiper, à louvoyer, à rabouter ... En attaquant à 10h, on doit pouvoir être à la rivière à midi (?).
... aux beaux jours.

Encore bravo à Blandine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Laurent
Membre Maître
Membre Maître


Nombre de messages : 216
Age : 40
Localisation : St Médard en Jalles
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   20.10.09 19:29

Wil, comment ça se fait que chaque fois que tu fous les pieds dans le réseau Mile, tu ressortes systématiquement à pas d'heure ???

_________________
Invité, n'oublie pas de vérifier que ton élément mécanique est bien fermé !


Dernière édition par Jean-Laurent le 20.10.09 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Membre Expert
Membre Expert
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 53
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   20.10.09 19:34

Ah il en faut du courage pour équiper (enfin bien équiper avec des collègues qui ce gèlent derrières) et ça le titi n’en manque pas !
Pour le départ du P37 effectivement il est assez mal équipé, le passage sur le bloc glissant sans main-courante et le gaz à coté n’est pas génial… La descente du premier rocher avec la corde qui frotte n’est pas mieux non plus… Il mériterait quelques spits ou broches !
Une belle sortie à la Coumes et premier contact avec le gite de Herran c’est bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blandaca
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 41
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   20.10.09 20:55

merci Fred c'est un beau compte rendu, j'ai bien rigolé c'est vrai que Cachou répétait sa chorégraphie du coup ça l'a réchauffée un peu Very Happy
il ne manque plus que le CR de la troisième équipe de choc bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Membre Expert
Membre Expert
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   23.10.09 18:19

Bon une fois de plus la grande théorie de "L'inversement proportionnel" est vérifiée.

Pour faire simple : Le contenu du compte rendu d'une sortie spéléo est inversement proportionnel à l'impression de difficulté ressentie lors de la sortie en question.

Pour faire encore plus simple : Plus t'en a chié, moins tu fais de compte rendu.

Manu jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Géraldine
Membre novice
Membre novice


Nombre de messages : 2
Age : 37
Localisation : Blanquefort
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   15.11.09 20:37

Bon à mon tour de faire un petit commentaire pour cette sortie qui était la première de l'année pour nous. Et oui cela faisait 1 an que nous n'avions pas fait de verticale.
Le départ se passe vendredi soir après avoir débauché et récupéré Cachou et Bernard. La route sera longue dans la nuit. Le silence règne dans la voiture, quelques uns ne se seraient-il pas Sleep ???
A l'approche de Heran, nous avons été accueillis par un petit chevreuil qui ne voulait pas sortir de la route. Après des appels de phares, ce dernier a pris peur.
Arrivée à Heran, une chasse au trésor nous attendait et oui, quand on arrive les derniers, que l'on ne connait pas les lieux et qu'en plus on arrive tard, certains n'auraient pas apprécié un réveil nocturne. Fred nous a permis, par ces petits plans glissés à la porte du cimetière et à l'entrée du chalet, d'arriver jusques dans nos lits et se mettre tout au chaud au fond des couvertures.
Le petit matin arrive, les bol commencent a tinter, les voix se faire entendre et oui la nuit a été courte. Pas de problème un bon petit déj et on est parti.
Le groupe se divise en trois et chacun rentre dans son trou enfin s'il le trouve car certains ont quelques problèmes d'orientation.
Après avoir aidé une équipe, moi même et les deux will, pénétrons par le trou mile. Belle balade parmis ces litres d'eaux. Superbe descente très agréable par le ton et coloris des parois ainsi que les formes superbes, peties cascades, méduses... drunken Que du bonheur pour les yeux.
Après un bon crapahut, on arrive sur les grand volumes. La question se pose : mais où sont passés Manu, Bernard et Erwan? On a été si rapide que ça???
Après 10 minutes, on entend enfin leurs voix, chouette on va pouvoir remonter de l'autre côté.
Après petite discution avec l'autre équipe, chacun ne veut pas repartir par l'endroit d'où il vient mais qui a fait le bon choix confused Chacun part de l'autre côté pour tester les autres accès. TDV pour nous.
Le premier puit se pase tranquillement, je décide de déséquiper, la dernière fois que je l'ai fait, cétait la partie du H144 donc je pense que ça allait bien se passer.
Arrivé au bout de la corde, au dernier amarage, première étroiture. Les deux will passent tranquillement. Malheureusement, il n'en a pas été de même pour moi. Après avoir dévissé le dernier spit, j'ai pris peur de voir le vide dans l'étroiture et là c'est le drame!!! Le calvaire commence pour moi mais surtout pour les deux will qui vont devoir me supporter mais surtout me porter!!!
Panique, le vide en dessous et la peur de glisser, je vais mettre plus de deux heures a passer la première étroiture grace à mes deux équipiers qui ont fait de la musculation en me hissant.
Vidée, crevée, tremblante, je continue a grimper et a déséquiper jusqu'à l'étroiture suivante. Le soucis se pose : Gégé ne passera pas! Je pense qu'il va falloir que je fasse un régime finit les bons petits plats de mon chéri et de ma maman. Quand y'en a trop ça passe plus.
Je ne faisait pas la fière, essayant de me dégager, de passer, m'énervant dès que j'étais bloquée, mes deux équipier ont encore fait travailler leurs bras. Encore et encore à chaque étroiture.
Je craque, j'en peux plus. Je me dis que la spéléo c'est finit. Ce n'est plus pour moi. Instinct de survit, je continue et oblige mes deux équipiers à me supporter dans mes difficultées.
Les étroitures finies, j'arrive enfin à me calmer et à me reprendre. Il est déjà 21h. Le temps passe très vite et il reste encore des mètres à parcourir.
Mon will passe en premier et Will en grand formateur reste à proximité en vérifiant que tout va bien. Je continue quand même a déséquiper comme je suis tétue, quand je commence un truc je dois le finir. J'ai dit que je déséquipais donc jusqu'au bout je l'ai fait.
J'entend Will 1 me dire qu'il sent l'air et qu'il est à proximité de la sortie. Les forces reviennent, enfin, je puise sur celles qui me reste pour continuer l'ascenssion jusqu'à la sortie.
Au spit du dernier puit, une belle surprise, une petite copine viens me voir. Juste à ma droite, une petite chauve souris vient de rentrer dans la grotte. Elle me regarde me dépatouiller avec ma clef. Dès que j'ai finit de le dévisser, elle est partie vers toutes ces étroitures que je venait de passer si péniblement, mais elle, elle n'a pas les bons petits plats à la maison et elle passe mieux!!!
Will 2, me dit que la sorti est là ça y est c'est la fin, une dernière petite étroiture qui veut m'achever mais non celle-là n'y arrivera pas la sortie est proche et je veux partir d'ici.
Enfin je sent l'air sur moi, j'entend les voix dehors. Il fait nuit. Il est déjà minuit.
La marche pour rentrer vers la voiture sera longue, je n'en peux plus, mes jambes ne suivent plus. Will et Bernard sont devant et mon Will reste avec moi. Je craque, les nerf, la fatigue...
On arrive enfin à la voiture. Le repas de Blandine nous attend, la douche aussi. Et... le lit.
Le moral revient après un bon petit plat tout chaud qui fait du bien par où ça passe, comme on dit. La spéléo, ça ne sera pas le dernier trou pour moi, par contre plus jamais le TDV. C'est fini, je pense que j'ai également dégouté les deux will pour ce trou.
Je pense que maintenant après être remonté de l'autre côté, le chouette du début n'est plus du tout d'actualité.
Le lendemain, contage des bleus mais surtout je pense des courbatures des deux will qui m'ont hisser. Merci encore à vous deux.
Cette sortie a été éprouvante mais ça ne me suffit pas encore pour me dégouter par contre plus d'étroiture pour un bon moment!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blandaca
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 41
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   16.11.09 17:05

Super Gégé depuis le temps qu'on l'attendait ce CR, il ne manque pas d'humour même si je sais que tu en as bavé comme pas possible. Tu prends les choses avec philosophie. Donc si je résume bien, plus de bons petits plats pour toi Crying or Very sad
Heureuse que ça ne t'aie pas dégoûté.
Faudra êter en forme pour la prochaine. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wilsurvive
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   17.11.09 18:42

Quelle aventure !
Merci à toi Géraldine d'avoir écrit ce CR (qui d'autre que toi aurait pu mieux raconter cette sortie ?).
Je rajouterai :
- le TDV, on le fait une fois, pas deux ! (mais pourquoi ne pas en parler à vos amis spéléos ... Twisted Evil )
- la ténacité de Géraldine m'a impressionné et c'est peu dire
- mille excuses encore pour ce choix qui m'incombe Embarassed , y compris pour Erwan dont c'était l'un des premiers équipements
- merci à son équipe qui est venue évaluer la situation à l'entrée du trou
- merci à Blandine pour son super boeuf bourguignon dégusté à 2h du mat'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traversée TDV - Trou mile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traversée TDV - Trou mile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traversée Giens Porquerolles et Porquerolles Port Cros !
» chasse au trou
» [19 septembre] Traversée des Sucs, 150 km dans les dents !
» Traversée des crochus, dans les aiguilles rouge...
» 19-20 juin: grande traversée sud-nord des Pays-Bas (150km)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GESA :: Les sorties :: Comptes rendus des sorties :: Sorties 2009-
Sauter vers: