PortailS'enregistrerConnexionAccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupes

Partagez | 
 

 3-4/03/2007 - La Coume (31) - Gouffre Pierre (5 pers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JF
Membre Expert
Membre Expert
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: 3-4/03/2007 - La Coume (31) - Gouffre Pierre (5 pers)   14.03.07 18:15

Une fois de plus, nous avons eu envie de faire un petit tour du côté de la Coume, au Gouffre Pierre, avec pour objectif, apprendre à équiper. Pour un début mars (week-end des 3 et 4), il a fait inhabituellement beau et chaud. La marche d’approche n’a pas duré plus de 15 mn. Des conditions de rêve ! Il faut quand même l’avouer, nous n’avons pas trouvé l’entrée du premier coup, malgré la flèche, peinte en rouge, indiquant clairement la direction ! Thomas est bien rentré au bon endroit mais le méandre lui paraissait un peu long (par rapport à la topo) et quelques minutes après, il est ressorti tout penaud ! Finalement, en insistant un peu, nous nous sommes tous engouffrés dans ce méandre jusqu’au premier petit puits. Thomas s’est proposé pour équiper le réseau sous les conseils avisés de Patrick et sous l’œil attentif et perçant de Manu. « Attention, … tu mets ta poignée à l’envers ! » Pendant ce temps, Aude et moi avons pris quelques photos. Après le passage d’une vire surplombant une plate-forme qui supportait autrefois un treuil, (équipée hors crue), Thomas a courageusement continué à équiper un grand puits profond d’environ 80 m, magnifique. Après une pause repas en plein courants d’air, nous sommes repartis, Manu en tête, prenant les rênes de l’équipement, avec Thomas et Patrick là, juste là, pas trop loin, et nous, les filles, tout derrière. Finalement, Aude et moi avons décidé de remonter à la surface et de laisser les trois compères descendre une série de petits puits, pas si faciles que ça finalement à équiper. Mais tout cela est très formateur ! N’ayant pas assez de matériel pour aller jusqu’au point désiré qu’était le réseau Bernadette, ils s’en sont revenus, un peu courbaturés tout de même, tant les kits étaient lourds. Après l’effort, le réconfort : de retour au gîte, nous avons pu déguster les succulentes lasagnes cuisinées par Thomas et dès le lendemain pu profiter du soleil, du style, pique-nique dans l’herbe, les yeux levés au ciel à observer les parapentes … Relax … !
Véronique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gesa.frbb.net
Tom
Membre Maître
Membre Maître
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: 3-4/03/2007 - La Coume (31) - Gouffre Pierre (5 pers)   14.03.07 18:56

Participants: Véro, Manu, Aude, Patrick, Tom

Nous avons logés comme d'habitude au camping de Mane (gîte Glycine). A noter que certains gîtes sont plus récents que les autres, et à ce titre, sont beaucoup mieux foutus. A l'avenir, donc, songez à demander plutôt "Clématite" (je crois) ou "Regain". Patrick nous rejoint, comme à l'accoutumée, le samedi matin. Une fois n'est pas coutume, nous sommes prêts en avance (réveil à 8H, absence des allergiques-au-réveil oblige…), et le bougre nous fait presque poireauter.

On prépare les kits en vitesse avant d'aller régler le montant de la location. On en profite au passage pour dénoncer (avec délectation, vous vous doutez bien…) le gars qui s'est occupé de l'état des lieux (à notre arrivée, la propreté était pas extra). On culpabilise un peu d'avoir fait remarquer le (léger) problème, vu la réaction plutôt violente du responsable du camping. Moralité: il faut choisir entre la propreté et faire du social. Dorénavant, je crois que je ferai du social…

Après un détour anecdotique par Salèche (réunion des types qui partent en expé Ultima Patagonia) dans l'espoir déçu de récupérer une poignée (jumar) pour Véro (il semblerait que celle-ci ait mystérieusement disparu de son kit perso lors de la sortie au Barnache, ou elle n'était pas présente), nous arrivons au Parking (Fontaine de l'ours). Véro devra donc composer avec un superbe poulibloc en tant que poignée, perspective qui vous vous en doutez, la ravit d'avance.

On se change aux voitures, et on trouve très facilement et très rapidement l'entrée supposée du Gouffre Pierre (une gigantesque flèche rouge accompagnée des mystérieux symboles P.I.E.R.R.E. (qu'est ce que ça peut bien vouloir dire ???) indique un trou d'environ 2m sur 2m). Volontairement chargé de l'équipement de la première partie du Gouffre, je m'engage dans le trou, puis fais demi-tour au bout de quelques minutes en expliquant que le trou ne correspond pas au descriptif. On vérifie les alentours: pas d'autre trou avec une grosse flèche et des symboles. Je repars avec l'objectif d'aller voir un peu plus loin. Cette fois, j'équipe (avec la longueur de corde préconisée, évidemment trop courte de quelques mètres). Patrick se dépouille d'un peu de Dyneema, on raccourcit au max l'équipement, et cette fois ça passe (méandre un soupçon étroit, mais un boulevard comparé à d'autres trous). Derrière, je tombe sur un monceau de ferraille: les débris du treuil utilisé pour les premières explos. C'est le bon trou, je suis rassuré. Pour la suite, il faut d'abord marcher sur les restes du support du treuil (solidement arrimé), et faire quelques acrobaties pour équiper hors crue (vire de quelques mètres contre paroi, qui se termine les pieds dans le vide). Pas très expérimenté, je suis assez satisfait de la manière dont je me suis démerdé sur cette partie là, aidé par les bons conseils de Patrick (y'a qu'en pratiquant qu'on apprend vraiment). Les jambes un peu flageollifiées par les acrobaties, j'attaque le P79 en ne lésinant pas sur le double amarrage. Un petit pendule, nouveau double amarrage, puis ça descend contre paroi. Deux tirées de 10m, une de 20m, et on est au fond. Ca ne frotte pas à la descente, mais il faut faire attention. Au passage, j'ai loupé LE spit qui aurait permis d'éviter tout frottement. Derrière, Patrick, à qui cela n'a pas échappé, se tape une grosse flemme et décide de ne rien changer à l'équipement. Tant pis…

En attendant que les autres me rejoignent, je m'engage dans la galerie qui mène aux puits parallèles: l'un de 25 mètres (Puits du balcon), et l'autre, de 50 mètres (sous "pissotte"), qu'il ne faut pas descendre. J'équipe évidemment le mauvais (Murphy, quand tu nous tiens…) en posant une dév pour éviter la flotte. Je comprends vite que ce n'est pas le bon en voyant que les deux puits se rejoignent, séparés par une plate-forme (le balcon). Je pendule un peu pour aller me scotcher à la paroi, ce qui me permet, en faisant très attention, de rejoindre le balcon. Je peux ainsi rejoindre le fonds du bon puits, en étant passé par le mauvais. Aude me rejoignant avec quelques difficultés, Patrick décide de rééquiper par l'autre puits. Je le laisse s'amuser (l'accès au bon puits, par un shunt, n'est pas évident à trouver) et vais préparer la suite de l'équipement. Faute de sangles, on s'attend en bas du P25 pour une pause bouffe. C'est Manu qui se colle à la suite de l'équipement.

On descend quelques mètres, puis Aude, échauffée par une déviation maléfique (que Patrick a qualifié de "trop longue" (ou "merdique"? je ne sais plus…), après que je l'aie faite rallonger par Manu), propose à Véro "Sans-Poignée" de remonter. Pendant ce temps, Manu laisse Patrick se déhancher pour poser deux plaquettes sur des spits particulièrement aériens (en les voyant, je me dis qu'il faudra bien gérer pour (ne pas me taper) le déséquipement). Après un petit P20 aller-retour pour ramener les clés de la voiture aux filles, on se retrouve "entre couilles" pour la suite.

Quand je rejoins mes deux compères, il ne reste plus qu'une trentaine de mètres à équiper. Nos derniers amarrages (56 au départ) y passent. Normalement, c'est bon, on peut quand même aller dans le réseau Bernadette. Malheureusement, on s'aperçoit vite du fait qu'en dépit des indications du topoguide, il est indispensable d'équiper une main courante pour accéder à la suite, qu'il s'agisse du réseau Michel Juhle ou du réseau Bernadette. A noter: il ne faut pas arriver "vent du cul dans la plaine" au niveau du Puits Jeannot: prévoir une bonne douzaine d'amarrages supplémentaires.

Rien à faire: il faut remonter ! Patrick accepte sans rechigner de déséquiper. Sur le moment, ça nous arrange bien. Ce n'est qu'en commençant le portage des kits que Manu et moi (surtout Manu, qui insiste pour prendre celui qui pèse 20 kg, du bas du Puits du balcon jusqu'à la sortie) sommes gagnés par l'impression de nous être faits un peu rouler… Patrick, qui suit en dernier, décide alors de se tromper de galerie en suivant le courant d'air, histoire de nous montrer qu'il n'est pas avare d'efforts. C'est en arrivant par une galerie 15 mètres au dessus de ma tête, dans le P79, qu'il se rend compte de sa méprise. Le roi du courant d'air (nauséabond) a été trompé pas son flair…

La remontée, mise à part une petite frayeur pour Manu dans le P79 (frottements difficiles à éviter par endroits, corde qui se décoince brusquement), se passe sans autre histoire.

Il est 22H30, on rejoint les filles à la voiture. Tout s'est bien passé pour elles. Tant mieux.
Au final, une sortie initiation à l'équipement intéressante, dans un gouffre assez technique. Se souvenir tout de même qu'il vaut mieux venir en tout petit groupe pour apprendre, pour éviter que ceux qui n'équipent pas se gèlent…

Le lendemain, pique nique sur une colline à Herran, et visite d'un gîte rural (5 personnes, possibilité de venir plus nombreux) fort sympathique. Y penser pour changer un peu du camping de Mane…

Après une journée de Dimanche épuisante, retour au bercail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
3-4/03/2007 - La Coume (31) - Gouffre Pierre (5 pers)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les marmottes de Saint Veran 2007
» carrera 997 x50.
» CUBLIZE 2007
» Harley XL Sportster 883, modele 2007
» Wr 250f 2007 vs klx 250 2007???Besoin de vos conseils svp!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GESA :: Les sorties :: Comptes rendus des sorties :: Sorties 2007-
Sauter vers: